Espace privé Agenda Contact
 

Programmes collectifs

Volontaires

Programmes collectifs de maîtrise des dangers sanitaires

En réponse aux besoins des filières, la FRGDSB20 est également chargée de proposer des programmes collectifs de lutte contre les dangers sanitaires d’intérêt. Les dangers visés sont ceux présentant l’intérêt d’une lutte collective, donc en général ces programmes concernent des maladies contagieuses.

Dans le cadre de l’OVS animal mais surtout de la future Association Sanitaire Régionale, un Schéma Régional de Maîtrise des Dangers Sanitaires (SRMDS) devra être élaboré détaillant les moyens et méthodes mis en oeuvre pour prévenir, surveiller et lutter contre les dangers sanitaires jugés prioritaires pour les différentes filières animales.

L’Etat a classé en 2013 les dangers sanitaires en 3 catégories (arrêté du 29 juillet 2013 relatif à la définition des dangers sanitaires de première et deuxième catégorie pour les espèces animales).

En pratique, l’Etat reste gestionnaire pour les dangers sanitaires de catégorie 1, dont les mesures de prévention, de surveillance et de lutte sont généralement obligatoires (exemples : tuberculose, brucellose, maladie d’Aujeszky, pestes, Aethina tumida…).

Pour les dangers sanitaires de catégorie 2, ce sont les éleveurs qui peuvent s’organiser collectivement pour élaborer des programmes de maîtrise, qui peuvent bénéficier d’un soutien public s’ils sont approuvés par l’autorité administrative (exemples : CAEV, BVD, varroase, trichinellose…).

Les dangers sanitaires de catégorie 3 relève de l’intérêt particulier, et ne peuvent en théorie pas bénéficier du soutien public pour des programmes de prévention, de surveillance et/ou de lutte (exemples : paratuberculose… et tous les dangers non classés en catégorie 1 ou 2).

Sont présentés ci-dessous les programmes collectifs de prévention et de lutte mis en place par la FRGDSB20 passés, en cours, et peut-être à venir en filière apicole :

Depuis 2015

Plan de prévention et de lutte contre la varroase

Dans le cadre d’un cofinancement par le Ministère de l’Agriculture et par FranceAgriMer, la FRGDSB20 a élaboré avec l’URGDSAC en 2014 un plan de lutte contre la varroase, mis en œuvre dès 2015.

Les objectifs de ce programme étaient notamment de répertorier le maximum de ruchers de la région, d’assurer une surveillance annuelle des taux d’infestation par varroa, de définir et mettre en œuvre des mesures de lutte et d’en évaluer l’efficacité. Pour diverses raisons, ce programme n’a pu être conduit selon ces modalités qu’en 2015 (voir rapport dans votre espace privé).

Depuis 2016, la FRGDSB20 continue de s’impliquer dans la lutte contre varroa au travers du PSE apicole, en espérant pouvoir proposer à nouveau aux apiculteurs un programme plus complet dans les années à venir.