Espace privé Agenda Contact
 

Pharmacovigilance vétérinaire : rappels des objectifs et des modalités de déclaration

La déclaration des effets indésirables via le dispositif de pharmacovigilance vétérinaire permet une surveillance continue des risques et des bénéfices des médicaments après leur mise sur le marché. L’efficacité de ce dispositif repose sur les déclarations spontanées des vétérinaires, des pharmaciens ou encore des propriétaires d’animaux. Quel que soit le circuit de transmission, ces déclarations sont ensuite évaluées par l’Agence Nationale du Médicament Vétérinaire (ANMV) au sein de l’Anses ou par le Centre de pharmacovigilance vétérinaire de Lyon (CPVL). Cette évaluation peut, selon les cas, conduire à l’ajout d’une précaution d’emploi dans le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP), ou même au retrait de l’Autorisation de Mise sur le Marché.

 

Que faut-il déclarer ?


Peuvent être déclarés :

  • les effets indésirables sur les animaux suite à l’administration d’un médicament vétérinaire ou d’un médicament à usage humain dans le cadre de la cascade (article L.5143-4 du code de la santé publique),
  • les effets indésirables sur les êtres humains suite à l’exposition à un médicament vétérinaire,
  • les suspicions de manque d’efficacité d’un médicament vétérinaire,
  • les problèmes de temps d’attente et de résidus de médicament vétérinaire dans les aliments,
  • les problèmes environnementaux liés à un médicament vétérinaire.

 

Qui peut déclarer ?


Les effets indésirables chez l’animal peuvent être déclarés par les vétérinaires, par les pharmaciens ou par toute autre personne à titre individuel. Les éleveurs sont donc invités à participer au dispositif de pharmacovigilance !
Les effets indésirables chez l’homme peuvent être déclarés par les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, centres antipoison…) ou les personnes souhaitant soumettre une déclaration à titre individuel.

 

Comment déclarer un effet indésirable chez l’animal ?


Rendez-vous sur le site de l’ANMV où vous pourrez télécharger le formulaire de déclaration ou même tout simplement télédéclarer l’effet indésirable observé. Il vous suffit de cliquer ici !