Espace privé Agenda Contact
 

Peste Porcine Africaine : point de situation

Point de situation sur l’évolution de la Peste Porcine Africaine (PPA), en Europe et dans le monde


En France, la surveillance se poursuit. Le réseau SAGIR, chargé d’assurer la surveillance des sangliers sauvages, ne rapporte aucune détection positive au 2 mai 2019. Retrouvez les bilans actualisés de cette surveillance ici.

Pour rappel, en janvier 2019, une « zone blanche » a été mise en place à la frontière franco-belge, avec pour objectif la création d’une zone tampon vide de sangliers entre les deux pays, afin de minimiser la possible propagation de la maladie. Les élevages porcins de la « zone blanche » sont soit dépeuplés, soit à jour en termes de biosécurité (à l’exception d’un unique élevage pour lequel le risque est considéré comme faible). La clôture, qui délimite cette zone blanche sur 111,5 kms, est à présent terminée. La gestion des derniers points non clôturés (intersections, cours d’eau…) est sur le point d’être finalisée.

La Belgique totalise 766 cas au 29 avril 2019. Depuis deux mois, le nombre de déclarations de cas est en baisse. Cependant, le zonage a dû être modifié car des sangliers atteints de PPA ont été trouvés morts ou abattus au-delà de la zone de clôture initiale.

A l’Est, la PPA se propage toujours en Asie où elle a atteint le Cambodge (déclaration du premier foyer le 3 avril 2019), le Vietnam, la Mongolie, Taiwan et la Chine. La Chine, où plus d’un million de porcs domestiques ont été abattus, totalise 129 foyers déclarés depuis le 03/08/2018.

 

N’hésitez pas à suivre l’évolution de la PPA en consultant le site de la plateforme d’Epidémiosurveillance en Santé Animale (ESA), et retrouvez tous les détails de la situation en Europe et dans le monde dans le Bulletin Hebdomadaire de Veille Sanitaire Internationale.

 

 

Évolutions du cadre réglementaire en France


A ce jour, l’arrêté ministériel sur la biosécurité en élevage de suidés a évolué et prévoit notamment la délimitation immédiate de l’aire d’élevage en cas de passage en zone réglementée (arrêté du 16 octobre 2018 relatif aux mesures de biosécurité applicables dans les exploitations détenant des suidés dans le cadre de la prévention de la peste porcine africaine et des autres dangers sanitaires réglementés, modifié par l’arrêté du 26/02/19). Une instruction technique précisant les systèmes de clôtures permettant d’éviter toute intrusion et tout contact entre suidés domestiques et suidés sauvages vient d’être publiée (Instruction technique DGAL/SDSPA/2019-389 du 15/05/19).

Deux instructions techniques décrivant les modalités de gestion de crise en cas de confirmation d’un cas de PPA sur un animal de la faune sauvage (Instruction technique DGAL/SDSPA/2019-162 du 22/02/19) et les modalités de gestion en cas de détection d’un foyer de PPA en élevage de suidés domestiques (Instruction technique DGAL/SDSPA/2019-195 du 04/03/19) sont parues.

Enfin, retrouvez les dernières mises à jour de la réglementation concernant le transport des suidés vivants (arrêté du 29 avril 2019 relatif aux mesures de prévention de la propagation des dangers sanitaires réglementés via le transport par véhicules routiers de suidés vivants).

 

 

Sources : Legifrance, plateforme ESA, B.O. agri