Espace privé Agenda Contact
 

Suivi post-AMM des médicaments vétérinaires : rapport 2017 de l’ANSES

L’ANSES vient de publier son rapport 2017 sur le suivi post-AMM des médicaments vétérinaires.

Après un rappel des différentes étapes-clés de la surveillance du médicament vétérinaire, l’ANSES détaille notamment :

  • le nombre d’établissements pharmaceutiques vétérinaires autorisés en France en 2017, selon leur activité principale,
  • la surveillance du marché en 2017 : défauts qualité, publicité, ruptures…
  • les résultats de la pharmacovigilance 2017.

 

Au bilan, ce sont 4117 déclarations de pharmacovigilance qui ont été enregistrées en 2017, ce qui est relativement stable par rapport à 2016 (4113 déclarations). Sont majoritairement notifiés des effets indésirables observés chez l’animal (3577 déclarations), et dans une moindre mesure des manques d’efficacité (411), des effets indésirables chez l’homme (114) ou encore des problèmes de résidus (15).

L’essentiel des déclarations concernent les animaux de compagnie (plus de 80% des déclarations chez le chien et le chat). Les vaccins sont les produits les plus souvent incriminés (31%), suivis des antiparasitaires externes (22%).

Pour plus de détails, retrouvez le rapport complet de l’ANSES en cliquant ici !

 

 

Pour vous remémorer comment déclarer un effet indésirable,

n’hésitez pas à vous replonger dans l’article du 07/06/17 consacré à la pharmacovigilance vétérinaire !

 

 

 

Source : ANSES