Espace privé Agenda Contact
 

Pharmacovigilance : définition du ‘cas grave’ en filière apicole

La rentrée, c’est aussi la période des traitements contre le varroa !

Pour garantir au mieux l’efficacité et l’innocuité des spécialités disponibles, il existe un service de pharmacovigilance piloté par l’Anses qui permet de surveiller d’une part les éventuels effets indésirables des traitements utilisés, et d’autre part leur possible manque d’efficacité. L’Agence Nationale du Médicament Vétérinaire (ANMV) vient de publier une mise à jour d’une note définissant le ‘cas grave de pharmacovigilance’ dans les filières de production organisée dans laquelle est désormais incluse la filière apicole.

 

Alors, lors de l’administration des traitements contre le varroa, soyez vigilants !

 

Si vous constatez notamment un ou plusieurs des effets indésirables listés ci-dessous sur au moins 10% de vos ruches traitées (pour les ruchers de moins de 40 ruches, consulter la note de l’Anses pour connaître les seuils de déclaration), ceci est considéré comme un cas grave de pharmacovigilance que vous êtes invité à déclarer dans les 15 jours :

  • le traitement appliqué conduit à une mortalité brutale et massive (≥ 3000 abeilles, soit un litre) ou conduit à des colonies vides ou mortes (< 500 abeilles) en cours de saison ou après la mise en hivernage,
  • vous constatez une altération de la reproduction (disparition de la reine, absence de ponte…) ou des troubles de croissance sur vos colonies,
  • les seuils définis d’infestation par varroa sont dépassés sur les ruches traitées ; dans ce cas, une inefficacité du traitement appliqué est à suspecter et doit également être déclarée.

 

 

Pour déclarer les effets indésirables, rien de plus simple ! Vous pouvez procéder de trois façons :

  • déclarer vous-même en ligne, en remplissant le formulaire de télédéclaration sur le site de l’Anses,
  • déclarer en remplissant le formulaire sous format papier, après l’avoir téléchargé ici,
  • informer votre vétérinaire qui sera tenu de faire la déclaration portée à sa connaissance.

 

Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter la note complète de l’ANMV en cliquant ici !

 

 

 

Source : ANSES