Espace privé Agenda Contact
 

Séminaire sur les mycoplasmoses des petits ruminants le 26/09/17 à Soveria

A l’occasion de la venue en Corse de François Thiaucourt et Armelle Peyraud du CIRAD de Montpellier pour une étude sur le portage auriculaire de mycoplasmes par la chèvre, la FRGDSB20 a organisé un séminaire consacré aux mycoplasmoses des petits ruminants le 26/09/17 dans la salle communale de Soveria.

 

Près de 40 personnes sont venues assister au séminaire (éleveurs, techniciens, laboratoires, chercheurs, vétérinaires, administration…).

Christophe Chartier, professeur à Oniris (Ecole Vétérinaire de Nantes) a ouvert le bal avec  une présentation générale sur les mycoplasmoses des petits ruminants.

Puis François Thiaucourt, chercheur au CIRAD, nous a présenté deux mycoplasmoses exotiques majeures (PPCB et PPCC) et l’organisation de leur surveillance en France, notamment via le réseau Vigimyc.

Le bilan de la surveillance des mycoplasmoses en filière caprine en région Corse a ensuite été présenté par la FRGDSB20, et mis en perspective avec la situation en Sardaigne.

Enfin, François Thiaucourt a clôturé le bal en décrivant l’étude actuellement en cours sur le portage auriculaire de mycoplasmes chez la chèvre en Corse, dans l’Hérault et au Mali.

 

Les échanges entre les intervenants et les participants ont été fructueux et offrent de nouvelles perspectives à notre région. Le réseau de surveillance des mycoplasmoses actuellement développé en filière caprine en Corse devrait ainsi être prochainement étendu à la filière ovine, ce qui pourrait permettre de déterminer le statut des troupeaux ovins de l’île vis-à-vis de l’agalaxie contagieuse à M. agalactiae.

 

Toutes les présentations de ce séminaire sont disponibles dans votre espace privé !

 

 

S’agissant de l’étude actuellement conduite par le CIRAD sur le portage auriculaire de mycoplasmes par la chèvre, ses objectifs sont de déterminer :

  • si les oreilles constituent un réservoir de mycoplasmes pathogènes,
  • si les parasites des oreilles (Psoroptes, Raillietia) peuvent être des vecteurs entre individus voire entre élevages,
  • si les traitements antibiotiques réalisés en cas de mycoplasmoses peuvent modifier le portage auriculaire,
  • et enfin si ces mycoplasmes développent des résistances aux antibiotiques.

 

Des prélèvements ont ainsi été réalisés la dernière semaine de septembre par les chercheurs du CIRAD avec l’appui de la FRGDSB20 dans 8 élevages caprins de Haute-Corse : 4 élevages dans lesquels un épisode de mycoplasmose a été diagnostiqué au cours de ces 3 dernières années, et 4 élevages témoins localisés à proximité des élevages cas. Résultats à suivre…

 

La FRGDSB20 tient à remercier tout particulièrement les différents intervenants à ce séminaire pour la qualité des présentations et des échanges, la mairie de Soveria pour son accueil, la DRAAF pour son soutien financier, le LDA de Bastia (antenne de Corte) pour sa mise à disposition de locaux et matériels pour l’étude du CIRAD, les éleveurs qui ont accepté de participer à l’étude sur le portage auriculaire et leurs chèvres pour leurs oreilles patientes.