Espace privé Agenda Contact
 

Une nouvelle saison pour la surveillance du SBV congénital

La surveillance du SBV congénital se poursuivra sur la saison 2017/2018 selon les mêmes modalités que pour la saison 2016/2017. Le document technique précisant les objectifs et les modalités organisationnelles de cette surveillance est disponible ici !

 

Ce dispositif de surveillance a pour objectif d’identifier une augmentation massive de la survenue de cas cliniques sur le territoire.

Depuis la saison 2015/2016, ce dispositif s’appuie sur un réseau de vétérinaires sentinelles, à raison d’un vétérinaire volontaire pour chacune des 22 anciennes régions de France métropolitaine. Il bénéficie également des remontées de structures de terrain et notamment des GDS.

 

Les résultats de la saison 2016/2017 indiquent que le virus Schmallenberg a circulé de façon plus intense que la saison précédente sur l’ensemble du territoire métropolitain. Une augmentation de la circulation du SBV a également été mise en évidence dans d’autres pays européens comme le Royaume-Uni, l’Irlande ou la Belgique.

Le bilan complet des résultats de la surveillance nationale 2016/2017 sera bientôt disponible.

 

Pour mémoire, le virus de Schmallenberg est responsable de mortinatalité et de malformations sur les veaux, agneaux et chevreaux :

  • déformation ou blocage d’une articulation d’un ou plusieurs membres (arthrogrypose),
  • malformation de la colonne vertébrale (scoliose, cyphose),
  • anomalie du port de la tête (torticolis),
  • raccourcissement de la mâchoire inférieure (brachygnathie),
  • « grosse tête » (hydrocéphalie).

 

Si vous observez ces malformations sur votre troupeau,

contactez votre vétérinaire et n’hésitez pas à nous les signaler

(espèce, nombre d’animaux touchés, malformations observées, date) !

 

Retrouvez des informations sur cette maladie et les bilans de la surveillance nationale dans votre espace privé !

 

Source : plateforme ESA